L'ordre des Épicuriens Côte d'Azur & Monaco
L'ordre des Épicuriens Côte d'Azur & Monaco

Particulièrement remarquables, ces chefs qui nous ont reçu au sein de leurs établissements prestigieux ont été intronisés « Membres d’Honneur de l’Ordre des Epicuriens Côte d’Azur et Monaco ».

Stéphane Raimbault, L’Oasis

2 étoiles Michelin

Que dire de ce Chef qui a su prendre plus que tout autre une place privilégiée dans le cœur de notre Ordre ?


Qu’il est à la fois Chef 2 étoiles au sein l’Oasis à Mandelieu, grand Chef Relais & Châteaux, membre des Grandes Tables du Monde, et créateur du « Bistrot de l’Oasis » à la cuisine bourgeoise de terroir. Qu’il a également pris en 2017 la Présidence des activités Hôtellerie et Restauration du Domaine de Barbossi, avec un plan stratégique ambitieux intitulé "Barbossi 2020".


Mais aussi qu’il est membre fondateur de l’Ordre des Epicuriens Côte d’Azur et Monaco. Il est également, depuis 2018, Vice-Président de l’Ordre aux cotés de notre Président Philippe Chavaroc.
Il accueilli notre Ordre par deux fois dans son cadre enchanteur avec un accompagnement exceptionnel emprunt d’efficacité et de prévenance.

Chef, merci !


Dîner du 3 e chapitre de l’Ordre des épicuriens,
Le mercredi  25 février 2015
Dîner du 10 e chapitre de l’Ordre des épicuriens,
Le jeudi 23 février 2017

Philippe Da Silva,  Les Gorges de Pennafort

1 étoile Michelin

A la tête de l’une des tables les plus appréciées du Var, située au sein de l’arrière-pays Varois, près de Callas, Philippe Da Silva rayonne par sa générosité désormais légendaire !
Notre Ordre a été honoré de découvrir la cuisine néo-classique haute en couleur et en « papilles ».


Philippe Da Silva, Chef passionné originaire de Cogolin, référencé au Michelin et au Gault & Millau, a récemment obtenu le prix Villégiature de « Meilleur Restaurant d’Hôtel d’Europe », une distinction particulièrement convoitée.
C’est aussi le premier Chef à avoir été intronisé Membre d’Honneur de l’Ordre des Epicuriens !


Dîner du 7 e chapitre de l’Ordre des Epicuriens,
le jeudi 24 mars 2016

Nicolas Pierantoni, l’Hostellerie de l’Abbaye de la Celle

1 étoile Michelin

C’est en 2016, qu’Alain Ducasse le nomme Chef de l’Hostellerie de l’Abbaye de la Celle, bâtisse du 12e siècle nichée au cœur des vignobles des Coteaux Varois.


Notre Ordre a été enchanté par ses réalisations, sensible à sa personnalité chaleureuse et à son humilité professionnelle.


Nicolas Pierantoni, originaire même de la Celle où il exerce, voue une véritable passion à son potager tout en faisant également appel aux producteurs locaux pour dénicher les meilleurs produits du terroir provençal. Une passion qu’il a su nous faire partager avec délice…


Dîner du 8 e chapitre de l’Ordre des Epicuriens,
le jeudi 15 septembre 2016

Philippe Joannès, Le Fairmont Monaco

« Meilleur Ouvrier de France », le Chef exerce dans le cadre exceptionnel de l’hôtel Fairmont de Monaco auquel il rend grâce par une cuisine tout en noblesse.


Notre Ordre a été particulièrement impressionné par le professionnalisme, la rigueur méthodique du service et l’attention conviviale de toute l’équipe chargée de nous entourer durant notre soirée.


Champenois d’origine, de parents aubergistes, Philippe Joannès revendique une cuisine généreuse, innovante, avec un goût prononcé pour les épices et les saveurs du Sud. Il a été nommé président des Meilleurs ouvriers de France pour la région Sud en 2018 !


Dîner du 9 e chapitre de l’Ordre des Epicuriens,
le dimanche 4 décembre 2016

Nicolas Decherchi, La Paloma

2 étoiles Michelin

Après avoir débuté à Lorgues chez Bruno et sévi aux plus grandes tables de France, le Chef s’installe en 2013 à Mougins dans le cadre fabuleusement baroque du restaurant La Paloma.

 

Une décision récompensée rapidement par 2 étoiles, méritées par une cuisine étonnante, entre tradition et création, haute en goût et riche en saveurs. Notre Ordre fut époustouflé par 52 soufflés servis en simultané !


Nicolas Decherchi, en plus d’être un Chef talentueux, nous a séduit par son accueil, son sourire et son humilité.  


Dîner du 11 e chapitre de l’Ordre des Epicuriens,
le jeudi 11 mai 2017

Yoric Tièche, le  Grand Hôtel St Jean Cap Ferrat

1 étoile Michelin

Récemment consacré par une étoile au guide Michelin et 3 Toques, Yoric Tièche reprend la direction des trois restaurants du Grand-Hôtel du Cap-Ferrat, Four Seasons, au printemps 2017.

 

Originaire d’Aix en Provence, il puise son inspiration dans ses racines. Sa cuisine est à la fois contemporaine, élégante et centrée sur les produits de la mer et les légumes du terroir méditerranéen et provençal.


Notre Ordre s’est laissé surprendre par sa cuisine idéalement accordée avec le cadre enchanteur du Cap.


Dîner du 13 e chapitre de l’Ordre des Epicuriens,
le lundi 25 septembre 2017

Jean Denis Rieubland, Le Négresco

2 étoiles Michelin

C’est dans le palace mythique niçois du Négresco que le Chef nous avait accueilli avant de partir vers le Royal Champagne Hôtel & Spa près d’Epernay.


Il avait passé 10 années au Négresco et reçu, en 2007, le titre de Meilleur Ouvrier de France : une performance pour Jean Denis Rieubland qui n’était pas prédestiné aux cuisines avec une famille exerçant dans un tout autre domaine !


Notre Ordre a pu apprécier la performance du Chef et de sa brigade avec un service pour quelque 145 membres Epicuriens lors de notre soirée de décembre 2017 !


Dîner du 14 e chapitre de l’Ordre des Epicuriens,
le mercredi 6 décembre 2017

Yannick Franques, La Réserve de Beaulieu sur mer

1 étoile Michelin

Meilleur Ouvrier de France en 2004, le Chef est un maestro de la cuisine bourgeoise, gourmande et ensoleillée. Il cultive délicatesse et générosité au cœur d’un Palace d’exception idéalement situé en bord de Méditerranée.


L’ordre a su se régaler de sa façon princière de transformer les fraîcheurs de la terre et de la mer en joailleries gourmandes. Le Chef a tout mis en œuvre avec sa brigade pour que jamais une fausse note ne s'échappe de cet orchestre parfaitement en place.


Yannick Franques évolue au sein d’une équipe prévenante et réactive. Un délice.


Dîner du 16 e chapitre de l’Ordre des Epicuriens,
le dimanche 25 février 2018

Quentin Joplet,  Le Castellaras de Fayence

1 étoile Michelin

Né à Namur en 1980, Quentin Joplet suit des études hôtelières en Belgique. Il débute sa formation professionnelle auprès de Ronald Stas pendant 3 ans dans le restaurant le Lispius à Overijze en Belgique, puis poursuit sa formation durant 2 ans chez Alain Carro au Castellaras avant de réaliser son rêve et travailler chez Michel Bras à Laguiole dans l’Aveyron.

 

De retour au Castellaras où il acquiert 1 étoile, il développe son goût pour les légumes, les herbes et les fleurs de saison. Sa cuisine est axée sur des produits frais provenant de son marché quotidien.

 

Une entente parfaite avec la nature sauvage qui fait le cadre du Castellaras.


Dîner du 17 e chapitre de l’Ordre des Epicuriens,
le dimanche 13 mai  2018

Romain Bonhomme, La Villa Mauresque

Petit fils d’un chef de cuisine (il utilise d’ailleurs encore ses couteaux), Romain Bonhomme a fait un BEP de cuisine avant de travailler dans de prestigieuses maisons comme à l’Oasis à Mandelieu la Napoule, auprès du Chef doublement étoilé Stéphane Raimbault, ou au Château Saint-Martin à Vence avec Yannick Franques, qu’il a suivi au Faventia de Terre Blanche à Tourettes et à la Réserve de Beaulieu.


Le Chef met à l’honneur le poisson sauvage, les légumes du soleil et joue une partition personnelle, évidemment méditerranéenne.


Il travaille ses propres épices et cueille ses herbes aromatiques cultivées avec amour dans le jardin de la Villa Mauresque.


Il crée également des plats aux parfums exotiques qui se mêlent aux accents iodés de la terrasse du Bougainvillier, comme le magret de canard fumé au bois de cerisier « Retour de Sakura » sur son lit de choux chinois.


Le cœur du Chef se sème dans l’assiette avec les fleurs – toujours cultivées dans le jardin de la Villa Mauresque – à chacun de ses plats auxquels il confère l’esthétisme d’un tableau.


Dîner du 20 e chapitre de l’Ordre des Epicuriens,
le dimanche 2 septembre  2018

Benjamin COLLOMBAT, Le Château de Berne

1 étoile Michelin

Comme présenté par le Blog de Pudlovski, le chef Benjamin Collombat  est enraciné dans sa région. Ex-étoilé à Draguignan (« Côté Rue »), il est fils d’institutrice et de sénateur (le bouillonnant Pierre-Yves), frère de journaliste au long cours (Benoît, grand reporter à France Inter).


Après ses classes à l’école hôtelière de Toulon, un passage aux Gorges de Pennafort chez Da Silva, un stage en pâtisserie chez Thuriès, il a filé aux USA, puis en Asie, avant de revenir en Provence au Logis du Guetteur (Les Arcs sur Argens), aux Roches du Lavandou..
Il fut aussi le second de Guy Martin au Grand Véfour, le chef du Bijgaardenn, deux étoiles à Bruxelles et, enfin, celui des Tresoms d’Annecy, avant de revenir au pays.

 

Dîner du 21 e chapitre de l’Ordre des Epicuriens,
le dimanche 18 novembre  2018

Fabrice Gouin, Bastide du Calalou

Fabrice Gouin, est le sympathique directeur de la Bastide du Calalou à Moissac-Bellevue ( Var ), avenant, toujours souriant, un léger accent éclatant de soleil trahissant ses origines provençales.

 

Après un BTS Tourisme dans la région d'Avignon, il gravit tous les échelons ... réceptionniste, chef de réception, directeur d'hébergement, attaché de direction et enfin directeur.

 

Il débute à Paris à l'Hôtel des Grands Hommes ( Place du Panthéon ), l'Hôtel Le Kléber. Retour aux sources en Avignon à L'Hôtel Le Cloître St Louis puis à l'Avignon Grand Hôtel. Il poursuit ses expériences comme attaché de Direction à l'Hôtel Les Roches au Lavandou. Depuis 2015, il est Directeur, à Moissac-Bellevue, de la Bastide du Calalou, un hôtel-restaurant 4 étoiles, romantique et plein de charme  dominant la vallée d'Aups.

 

 

Dîner du 22 e chapitre de l’Ordre des Epicuriens,
le dimanche 27 janvier 2019

Christian Sinicropi, la Palme d'Or - Hôtel***** Martinez Cannes

2 étoiles Michelin

Un chef à la veste vert pistache : Christian Sinicropi ...

 

... Ambassadeur de la gastronomie française et provençale, Christian Sinicropi dirige avec sa brigade depuis 2007, “La Palme d’Or”, unique restaurant 2 étoiles de Cannes ainsi que l’ensemble des cuisines de l’Hôtel, notamment le restaurant Version Originale qui fait face au tout nouveau jardin du Martinez ...

 

Christian Sinicropi débute à 18 ans comme commis de cuisine à l’Hôtel Martinez ( 1989 ), poursuit apprentissage et expériences à l’Hôtel Carlton ( restaurant “La Côte” 1* puis “La Belle Otéro” 2* ), à Biarritz ( Hôtel du Palais ), Strasbourg ( Le Buerehiesel 3* ), rejoint Alain DUCASSE au Louis XV 3* à l’Hôtel de Paris – Monaco, puis revient à ses premières amours en 2001 au restaurant “La Palme d’Or”. Après 5 ans de collaboration auprès de Christian WILLER, Christian SINICROPI prend naturellement la relève et lui succède.

 

Dîner du 23 e chapitre de l’Ordre des Epicuriens,
le mercredi 17 avril 2019

Infos pratiques

Les réservations aux dîners se font désormais exclusivement par mail sur lequel il est important de mentionner le nom des participants et d'indiquer que le réglement a bien été effectué par virement.

En effet, seul le paiement par virement sur notre compte bancaire confirme votre réservation !

Nous vous rappelons que les places étant limitées, les réservations tardives sont malheureusement mises sur liste d'attente.

Pour toutes réservations cliquez sur le lien ci-dessous

reservations@ordredesepicuriens.fr

Dossier de presse
Dossier-de-presse-ODE.pdf
Document Adobe Acrobat [5.3 MB]

Administration

Unique Hôtel

155 rue de la Garonne

83700 Saint-Raphaël

Tel. 06 11 36 36 00

ordredesepicuriens@gmail.com

Siège social

Hôtel Le Daya 5*

Golf de Roquebrune - cd7
83520 Roquebrune-sur-Argens

bureau@ordredesepicuriens.fr

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© L'Ordre des Épicuriens Côte d'Azur & Monaco - 2014 Google+